• Pourquoi détruire ce bel espace de verdure ! ?

     

    L'intention était bonne. Partir à la rencontre des riverains du lac Lavoisier, derrière l'école du même nom, pour leur expliquer quand et comment cet espace naturel envahi par une plante aquatique (le lagarosiphon) retrouvera sa splendeur dans quelques mois.

     

    Pourquoi détruire ce bel espace de verdure ! ?

    Entouré de responsables du service nature et paysage de la Ville, Michel Carmona, élu du quartier, est venu annoncer mardi soir la bonne nouvelle devant une vingtaine de personnes. Les travaux débuteront courant octobre, pour ne pas gêner la faune locale.

    Sept autres espaces verts

    Mais la conversation a rapidement dévié sur un autre sujet. Documents de la mairie en main, des habitants ont interrogé l'adjoint au maire et les fonctionnaires sur un possible programme immobilier prévu près du lac. Un "avant-projet" dessiné par un bureau d'études montre sur un plan de Villeneuve, surlignée au feutre, une série de constructions de logements dans les espaces verts, à proximité des lacs et marais.

    Cela ne concerne pas seulement le lac Lavoisier, mais aussi sept autres espaces verts : entre les avenues Proudhon, Schœlcher, Robespierre et Danton, près de la future maison médicale, ainsi que les deux terrains de football de l'OPMVS et celui de rugby de l'OCV.

    Même au foot et au rugby

    "Ils étaient un peu surpris, témoigne Georges Dudragne, le riverain qui a dévoilé ces plans. Quand on leur a posé la question de la réalité de ces logements, ils ont dit que ce n'étaient plus d'actualité, qu'il ne s'agissait que de pistes de réflexion. Ce ne serait pas un immeuble en hauteur selon eux. Sauf que la densification se fait en hauteur… Mais ils ont assuré que rien ne serait fait durant ce mandat, jusqu'en 2020 donc, sauf la construction de la maison médicale."Et après 2020 ? La question reste en suspens.

    "On comprend le besoin de logements, mais pourquoi toujours dans les mêmes quartiers. Ils peuvent aussi aller construire dans les parcs !", ironise un retraité
    "C'est Michel Crépeau qui a pensé ce quartier. Il voulait que les gens respirent, que le lien entre les pavillons et les immeubles se fasse par le vert", rappelle une riveraine de longue date

    Une réunion publique est prévue en novembre pour parler de l'avenir du quartier. Elle devrait être animée.

    source

    « Nuit étoilée sur le chenalPar dessus les toits »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :