• La salle de l'Oratoire

    La salle de l'Oratoire

    D’abord, chapelle du Couvent des Sœurs blanches de Sainte-Marguerite (porte du XVe siècle sur la rue du Collège), elle fut abandonnée par les moniales au moment des troubles religieux. Le bâtiment fut dès lors utilisé comme hôpital pour les blessés pendant le siège de 1573, puis comme magasin d’artillerie. Les catholiques en occupaient cependant une partie pendant les périodes où ils avaient l’autorisation de célébrer la messe dans la ville.

    En 1567, le Synode provincial de Saintonge, Aunis et Angoumois, se tient dans l’église qui est restituée aux catholiques après l’édit de Nantes. La congrégation de l’Oratoire s’y installe et construit de nouveaux bâtiments.

    Lorsque les troubles politico-religieux reprennent après la mort d’Henri IV, les oratoriens sont expulsés de la ville et les prêches protestants reprennent en 1621 à Sainte-Marguerite. C’est dans cette église que Richelieu célébra solennellement la messe après la reddition de La Rochelle en 1628.

    source

    « Sous son manteau blanc L'Hermione [pps] »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 11:13

    coucou

    c'est vrai que ce n'est que du bonheur par contre pour moi les miens sont grands 8,10 et 14 ans maintenant il faut plus composer que lorsqu'ils étaient petits

     

    1-2_21.gif

    bonne journée

    bisoussssssss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :